Seigneur des Neiges et des Ombres de Sarah Ash

Publié le par Moonrise

Tome 1 des Larmes d’Artamon

 

Gavril est un jeune peintre tranquille, vivant avec sa mère, Elysia, dans la Smarna, province du Sud. Malheureusement, sa vie paisible est perturbée par l’arrivée de Kostya et de ses druzhina, des habitants de Khitari, pays froid du Nord. Ils déclarent que leur Drakhaon est mort et que Gavril est le légitime héritier de Khitari. Cependant, Gavril ne veut pas de ce royaume et préfère rester en Smarna avec sa mère. Les druzhina ne sont pas de cet avis et décident d’enlever le jeune héritier pour qu’il gouverne son royaume. En arrivant en Khitari, Gavril décide d’en apprendre un peu plus sur son père et sur cette fameuse terre qu’il ne connaît pas. Il apprend donc que son père a été assassiné et qu’il se doit de le venger en tuant le meurtrier.  Mais le jeune peintre n’en a aucune envie. De plus, il doit faire face à de nombreux autres problèmes ; il doit notamment se méfier de Lilias, la maîtresse de son père, qui n’a qu’une seule idée en tête, faire de son futur fils, dont elle est enceinte, le futur Drakhaon. Il apprend, aussi, par l’intermédiaire d’une lettre laissée par son père, qu’il devra subir des changements à cause de sa nature « drakhaonienne ». En effet, les Drakhaons ont des pouvoirs surprenants, mais dès qu’ils utilisent leurs pouvoirs, d’horribles transformations mentales et physiques les prennent. Gavril refuse de croire à de telles histoires mais il se verra obligé de prendre conscience de cette malédiction qui le ronge et que son père cherchait désespérément à guérir.  Heureusement, le nouveau roi n’est pas tout seul pour faire face à ces obstacles ; il fait la rencontre d’une jeune servante, du nom de Kiukiu, dotée d’un incroyable don et de Kostya, son fidèle bogatyr. Pendant ce temps, Elysia tente tant bien que mal de retrouver son fils et demande de l’aide partout où elle serait susceptible d’en trouver pour se rendre en Khitari.


Complot, jalousie, amour, une histoire typique de fantasy, rappelant beaucoup Le trône de fer, avec bien moins de personnages, je vous rassure. Cependant, un papier n’est pas de trop si vous lisez ce livre à intervalles décalés. A vrai dire, je ne me suis pas du tout ennuyé pendant ces 450 pages et j’ai lu ce livre en même pas une semaine. L’intrigue ne traîne pas et les actions s’enchaînent rapidement. J’aurai aimé un peu d’humour, malheureusement il n’y en a pas, ce que je comprends un peu lorsque l’on voit le pauvre Gavril rongé par la malédiction des Dakhaons. J’ai toujours été fan des livres de fantasy qui se situent dans une atmosphère de complot pour le pouvoir, type Citadelle des Ombres et autres, je ne peux donc qu’être très contente et j’avous que je me maudissais intérieurement  sur mon refus d’emporter le deuxième pour mes vacances.

Publié dans Les Livres

Commenter cet article

SBM 10/08/2009 21:08

C'est une des rares séries Bragelonne dont j'ai lu les trois titres. Et pas de souci, le tome 2 n'attend que toi !

Moonrise 11/08/2009 16:39


Faut juste que je m'y mette.... ^^