Death Note de Tsugumi Ôba / Takeshi Obata (Tomes 1, 2 et 3)

Publié le par Moonrise

Je ne remercirais jamais assez ma mère de m'avoir fait découvrir ce manga !  Je crois d'ailleurs que c'est grâce à lui que je suis devenue "fan de mangas" ! Je ne vais pas vous faire le résumé du premier tome. Vu qu'il y en a douze, je les résumerais trois par trois.

Tome 1 : Light Yagami, un brillant étudiant, trouve un cahier portant des inscriptions : "Death Note". Lorsque l'on inscrit un nom dans ce cahier, la personne portant ce nom meurt. Pour éviter les confusions, il faut déjà avoir vu sa victime. Ayant découvert que la police et la justice étaient corrompues, Light décide de devenir la Justice. Quelques jours après, Light fait la rencontre de Ryûk, le Dieu de la mort affilié à ce cahier. Le garçon pense alors que Ryûk veut reprendre son cahier mais il n'en ait rien. En effet, ce Dieu de la mort (appelé aussi "Shinigami" dans le manga) prétend qu'il ne veut que s'amuser et lui laisse le cahier à son bon vouloir. Il lui révèle que seules les personnes qui touchent le cahier peuvent le voir et qu'il peut faire un échange avec lui : le Shinigami peut lui donner des yeux qui permettent de voir le nom des gens et leur durée de vie, mais, en échange, il doit lui donner la moitié du restant de sa vie. Cependant, Light refuse, prétendant qu'il doit vivre suffisament longtemps pour être Dieu. Ainsi, Light continue à étudié tout en tuant des criminels par des crises cardiaques. De plus, les exécutions de Light ont du succès et les fanatiques nomme ce "justicier", Kira ! Malheureusement pour Light, un ennemi, sous le pseudonyme de "L", commence à enquêter sur Light et se joint à la police japonaise. Au sein de celle-ci, on y trouve le directeur, Soichiro Yagami, qui le père de Light. "L" a de plus en plus de doute sur Light et décide de le faire suivre par un agent du FBI, Raye Penber.

Tome 2 : Light réussi à se débarasser de Raye sans éveiller les soupsons. C'est sans compter sur "L" qui est persuadé que Light est Kira, mais il ne le révèle pas. De plus, un autre ennemi fait son apparition dans la routine de Light ; il s'agit de Naomi Misora, la petite amie de Raye Penber. Elle est sûre qu'il a été tuer par Kira et elle enquête donc sur les familles que son fiancé suivait. Light doit alors absolument tout faire pour se débarasser d'elle. 
Dans le même temps, la police japonaise a de moins en moins confiance en "L" et lui demande de se montrer. Seuls cinq policiens japonais restent pour continuer de collaborer avec "L" car les autres prennent peur et se retirent de l'enquête.
On voit donc le visage de "L" qui n'est en fait qu'un garçon d'environ dix-sept ans aux manières bizarres et quelque peu déplaisantes pour les adultes (il ne mange que des sucreries et s'asseoit dans son fauteuil dans une position, peu commode (voir couverture à droite)). Il fait part de ses conclusions à ses collaborateurs et les policiers doivent désormais portés d'autres noms et "L" se donne le pseudonyme de "Ryûzaki".



Tome 3 : En apprenant la mort de Naomi Misora, "L" demande que les résidences de Soichiro et du sous-chef soient sous vidéo surveillance. Malheureusement pour "L", Light remarque que quelqu'un s'est introduit dans sa chambre et il ordonne à Ryûk de chercher les caméras et les micros cachés dans sa chambre. Par un habile stratagème, il continue d'écrire des noms dans le Death Note sans se faire remarquer. "L", sous la pression des policiers japonais, se résigne à enlever les caméras dans les maisons. Malgré tout, il croit toujours que Light et Kira ne sont qu'une seule et même personne et décide de s'approcher de Light en passant le même concours que lui sous le pseudonyme de "Hideki Ryûga" et en essayant, sous-disant, de se lier d'amitié avec lui. Ryûzaki révèle à Light alors qu'il est "L" et même ses hypothèses sur son cas. Deux êtres surdoués s'affrontent dans un combat psycologique.








Waoo ! Je ne devrais pas en faire trois d'un coup ; je trouve que je révèle trop de choses... En tout cas, j'ai adoré cette série. Les dessins sont très réalistes et très différents des dessins que l'on se fait des mangas comme les cheveux venant de recevoir de la dynamite ou des yeux qui font la moitié du visage. De plus, je suis impressionnée par le scénario parce qu'en effet, Light ne laisse jamais rien au hasard ce qui prouve que Tsugumi Ôba a longtemps planché sur "Death Note". Bref un beau duo qui donne un super manga !

Courez vite l'acheter !


Edition : Kana
Genre : Seinen

Publié dans Les Mangas

Commenter cet article

Emmyne 03/06/2009 09:11

En fait, je parlais de bibliothèque. Pour l'instant je résiste à l'achat de séries de manga.

Moonrise 03/06/2009 20:57


Ah, je vois ! Mais faut pas résister ! C'est bien les mangas. Bon, c'est vrai que ça mange une bonne partie du budget mais... des fois ça en vaut la peine !!!


Emmyne 02/06/2009 21:17

Hello, je découvre ton blog. J'en suis toujours au tome 3, pas moyen de récupérer la suite, visiblement il plaît ! Ce qui faire affirmer à mon ado qu'il faut que j'investisse. D'ailleurs, je me demande si c'est une bonne idée de lui recommander ton blog...

Moonrise 02/06/2009 22:28


Bonjour Emmyne !! Ys m'a beaucoup parlé de toi (et en bien, je te rassure) et je suis très heureuse de te voir sur mon blog !
En effet, Death Note est une série très populaire et je suis très surprise que tu ne trouves pas le tome 4. La série se vend partout ! Si tu n'arrives vraiment pas à le trouver, je veux bien te
l'envoyer, si tu veux.


Tvless 26/05/2009 21:02

Nan nan, toi tu n'as pas compris mon ironie >_

Moonrise 26/05/2009 22:31


Ah pardon ! Mea culpa ! J'avais pas saisi...^^


Ankya 26/05/2009 12:06

Je les ai tous lu et j'ai beaucoup aimé cette série !!!

Moonrise 26/05/2009 16:57


Et ils faut les relire ! Par contre, j'aime moins la série à partir du tome 8, mais le dernier tome est sensace !!


tvless 25/05/2009 20:06

houlà là là, c'est mon chouchou Light :-)
Enfin, pas trop quand même...
Tu n'as pas parlé de l'adaptation cinématographique, avec en acteur principal le si brillant Tatsuya Fujiwara... XD

Moonrise 26/05/2009 16:56


Et bien, je préfère "L" et Kenichi Matsutyama... comme quoi il y en a pour tous les goûts !!^^
Et puis, le film n'est pas le manga, je ferais un article dessus, plus tard parce que ce n'est pas tout à fait la même histoire...